Oser déplaire et se détacher du regard des autres

Aujourd’hui, je prends le temps de vous écrire un article sur l’importance d’oser déplaire et de se détacher du regard des autres. Bien trop longtemps, j’ai accordé de l’importance à ce que les autres pouvaient penser de moi. Cela fait plusieurs années que je travaille pour m’en détacher et aujourd’hui, pour rien au monde je ne reviendrais en arrière.

Dans une société qui prône l’apparence, l’image de soi & l’égocentrisme, à l’apogée des réseaux sociaux, nous n’avons, pourtant, jamais été aussi loin de la connaissance de soi et de l’assurance de qui nous sommes vraiment.

Oser déplaire

On ne pourra jamais plaire à tout le monde, qu’on se le dise. Nous avons tous un fond gentil qui aimerait satisfaire tout le monde, mais cela ne fonctionne pas comme ça. Dites vous bien une chose, quoi que vous fassiez, même s’il s’agit de l’action la plus bienveillante du monde, il y aura toujours des mécontents pour critiquer ce que vous faîtes ou ce que vous êtes. Partant de là, quel est l’intérêt de vouloir plaire au plus grand monde ? Clairement, aucun.

Oser déplaire n’est pas facile. Depuis l’enfance, nous sommes conditionnés à entrer dans des cases préconçues par la société. L’école, le monde du travail, l’autorité face à la hiérarchie, la mode… nous proposent des modèles, décidés pour nous avec lesquels nous avons peu de marge de manœuvre. Plus on s’y plie, moins on fait de vagues. Du coup, dès qu’il faut déplaire ce n’est pas naturel du tout. Cela peut prendre divers aspects :

Cela peut concerner l’apparence purement physique et vestimentaire. Par exemple, vous décidez dès aujourd’hui de vous habiller exactement comme vous le voulez, et non pas parce que votre conjoint(e) préfère ceci ou cela, ou bien parce que la société n’admet pas que ceci soit à la mode en ce moment (par exemple)… Prenez le temps de vous poser le matin en choisissant votre tenue et demandez vous : Est ce que je choisis cette tenue pour moi ? Il est important de choisir en conscience ce que nous portons.

Cela peut également concerner les actions que vous décidez de mener. Quelques questions que vous pouvez être amené à vous poser : Suivez vous les études que vous voulez vraiment faire ou faites vous plaisir à vos parents en suivant ce cursus ? Travaillez vous là où vous le voulez vraiment ? Le repas auquel vous allez ce soir est il réellement l’endroit où vous avez envie d’aller ou bien vous forcez vous d’y aller pour faire plaisir à quelqu’un ? Les choix que vous faites chaque jour sont ils finalement vos propres choix ?

Ce que nous recherchons avant tout, en évitant de déplaire, c’est la recherche d’amour d’autrui. Inconsciemment bien sur, nous sommes tous à la recherche d’amour. Mais en me libérant du regard des autres, je me libère également de la peur de ne pas être aimée.

Être acceptée pour ce que je suis vraiment

Qui de plus important à satisfaire sur cette planète, que vous même ?

En acceptant de déplaire, de vous libérer du regard des autres, vous acceptez d’être aimée pour ce que vous êtes vraiment. Au diable, ceux qui pensent que le jean que vous portez est horrible, si vous vous l’adorez! Au diable, les gens qui pensent que ces études ne sont pas faites pour vous car elle ne débouchent pas sur un « vrai » métier, si vous êtes passionnée par ce que vous apprenez ! Au diable ceux qui critiqueront telle ou telle chose que vous faîtes, si vous vous éclatez à le faire ! Ce ne sont pas les gens qui vivent votre vie, c’est vous !

Ne vous privez plus de vivre certaines choses par simple crainte du regard d’autrui. Les gens vous critiqueront peut être et passeront à autre chose. Vous, vous serez privée de faire quelque chose que vous aimiez et cela va rester au plus profond de votre être bien plus longtemps. Oser déplaire et assumer vos choix. Faites ce que vous aimez. Vous verrez comme la vie devient plus légère. Avancez avec votre cœur et faites ce qui vous semble juste et bon pour vous en ce moment, et la vie vous sourira.

Petit exercice

Chaque matin, placez vous face à votre miroir et répétez à haute voix en vous regardant droit dans les yeux :

« J’accepte de pouvoir déplaire et d’être aimée pour ce que je suis vraiment ».

Répétez cette phrase 10 fois, de manière concentrée. Soyez pleinement impliquée.

Faites ceci durant 21 jours.

Vous verrez qu’en reprogrammant votre cerveau à l’aide de phrases positives, comme celle ci dessus, vous vous reformatez en quelque sorte, à l’image d’un ordinateur. Toutes les croyances que l’on vous a inculquées depuis l’enfance ont été acceptées par votre cerveau comme vérité absolue, mais ce n’est pas le cas. Oser les changer.

Je vous souhaite une agréable journée,

Bel exercice,

« Reprogramme toi à chaque minute de la journée avec des pensées qui te fassent progresser. Quand tu seras irritée, perdue, essaie de rire de toi même, ris tout haut, ris beaucoup de cette femme qui s’inquiète, s’angoisse, croyant que ses problèmes sont les plus importants du monde […] Au fond, la plupart de nos problèmes se résument à ceci : suivre des règles. »

[Paulo Coelho]


Une réflexion sur “Oser déplaire et se détacher du regard des autres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s