Destin vs Karma

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur nos vies. Et oui, il est temps de faire un arrêt sur image et de contempler un peu notre propre vie, notre parcours, nos actes, ce qui nous arrive, nos réactions… Mais tout cela est il contrôlé par ce que je suis ?

En effet, je vous écris souvent dans d’autres articles, que la pensée est créatrice et que nous pouvons créer le monde que nous souhaitons. Mais alors, qu’en est il de ce qui nous arrive au quotidien et que nous ne voulons pas ? Nos vies sont elles déterminées par notre Karma, autrement dit nos propres choix (actuels et passés, dans cette vie et celles d’avant) ? Ou bien sont elles déterminées par une force supérieure couramment appelée destinée ? Y a t-il un karma qui gouverne notre vie ou bien y a t-il un destin qui s’accomplit indépendamment de notre volonté ? Je vous propose dans cet article de se questionner sur cet aspect de nos vies afin de mieux comprendre leur fonctionnement. Let’s go ! 

Notre conscience est inférieure à 1%

« Il lui est arrivé ceci ou cela, c’est le destin ! ». Combien de fois avons nous entendu cette phrase. Qu’est ce que le destin au juste, si ce n’est une force supérieure divine qui agirait dans nos vies par pur hasard, sans but quelconque, de manière totalement aléatoire. Cela ne correspond pas vraiment au fonctionnement habituel de l’Univers. 

La destinée n’est, en fait, rien d’autre que ce que l’on finit par créer inconsciemment. Chaque jour, lorsque nous agissons sans être conscient de ce que nous faisons, nous mettons en place des actions que l’on croit venir d’une autre force. Mais il s’agit simplement de nos propres actions inconscientes. Le destin n’est seulement que des réactions inconscientes de notre être. A l’image d’un conducteur de voiture qui va s’endormir au volant, et avoir un accident. L’accident n’est pas le destin à proprement parlé. Il s’agit d’une perte de conscience et donc d’une perte du pouvoir créateur.

En effet, même si l’on est assis là, devant notre ordinateur à lire cet article, divers processus ont lieu :

– une activité physique a lieu dans ce système qu’est le corps,
– un processus mental a lieu,
– des émotions vous traversent,
– des énergies vitales sont actives.

A chaque instant, ces processus absorbent des centaines d’informations, que l’on en soit conscient ou pas.

Depuis ce matin, parmi ces 4 dimensions physiques, combien en ai je menées consciemment ?

En moyenne, moins de 1%. Il y a des centaines d’odeurs, de sons, de sensations … que le corps enregistre, dont nous ne sommes pas conscients. Lorsqu’on est conscient de moins de 1% de son activité, la vie ressemble forcément à un accident. Et bien sûr, espérer être chanceux par accident n’est pas la meilleure option pour évoluer. 

Devenir conscient

Si l’on devient conscient à 100% dans notre vie, alors toute notre vie sera notre création (vous pouvez également jeter un coup d’oeil à l’article « Et si je devenais pleinement consciente »). Être humain signifie que nous pouvons mener notre vie consciemment, nous pouvons façonner notre vie telle que nous la voulons. Il n’y a pas de force supérieure qui régit notre vie, si ce n’est l’absence d’actions de notre part qui mène un logiciel inconscient emmagasiné en nous à s’établir. Le karma est ce logiciel inconscient. C’est une mémoire résiduelle enregistrée en nous en fonction de tout ce que nous avons vécu dans notre passé, lors de nos vies antérieures. Notre vie est notre karma, notre création. Il n’y a pas d’influence interstellaire sur nous. Tout ce qui nous arrive est précisément là pour une raison et bénéfique à notre évolution.

Des millions de choses nous impactent, sur lesquelles nous n’avons pas de pouvoir, mais ce que nous en faisons ne dépend que de nous. Il est nécessaire de percevoir, en chaque obstacle, ce que cela nous amène à travailler et ce que nous pouvons en apprendre. Ainsi, se poursuit notre évolution. Chaque fois que vous faîtes face à des situations inconfortables, prenez du recul et posez vous les bonnes questions : – Qu’est ce que cela déclenche en moi ?
– Pourquoi est ce que je réagis de cette manière ?
– Cette situation est elle répétitive ?
– Que puis je tirer de cette situation ?

Cela peut paraître un peu loufoque de prime abord, et assez déstabilisant les premières fois, mais avec le temps, cela devient plus naturel. Il y a ainsi une réelle prise de conscience dans chaque situation et surtout, un apprentissage. Si l’on ne perçoit pas la leçon à tirer de la situation, elle se reproduit inlassablement (un peu comme à l’école, lorsqu’on redouble). Nous avons le pouvoir (et le devoir surtout !) de créer notre vie consciemment et de mettre en place notre pouvoir créateur. Alors faisons le !

« Vous êtes ici parce que cela est nécessaire pour poursuivre votre évolution. Toute votre vie n’a été qu’un long chemin pour aboutir à ce moment. »