Huiles essentielles : Mes 3 favorites !

2ème plus grande industrie au monde,nous ne savons plus vraiment si l’industrie pharmaceutique est là pour nous soigner ou nous maintenir malades. Pour ma part, cela fait plusieurs années que j’ai dit stop aux médicaments. Je vais davantage privilégier les méthodes de soins naturelles. Je pense que la Nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour nous soigner et que nous n’y prêtons pas assez attention. Lorsque nous tombons malade, il est déjà important de prendre conscience que toute maladie n’est qu’une manière au corps de s’exprimer. Donc prendre avant tout conscience qu’un message tente d’être transmis. Mais cela fera l’objet d’un prochain article. Ici, nous parlerons du bienfaits des huiles essentielles et de celles que j’utilise principalement dans ma pharmacie. C’est parti !

Tea Tree : l’essentielle des huiles essentielles

Si tu ne dois en avoir qu’une, c’est celle ci ! L’huile essentielle de Tea Tree est tout simplement une indispensable de la trousse de secours.

Issue de l’arbre à thé, un petit arbuste d’origine australienne appelé Tea Tree.C’est le capitaine Cook qui le nomma ainsi mais la plante n’a rien à voir avec le théier. Les aborigènes utilisaient l’infusion de ses feuilles pour soigner peau et blessure.

Purifiante à large spectre, l’huile essentielle de Tea Tree est recommandée en accompagnement lors des épisodes infectieux et très réputée dans le cas des peaux à imperfections. Anti infectieuse polyvalente, elle soulage les infections de tous types  : buccales (aphtes, gingivites), cutanées (mycoses, abcès, furoncles, boutons de fièvre),  gynécologiques ou urinaires (cystites, vaginites…), parasitoses (gale, teigne…).

C’est aussi une huile essentielle idéale pour lutter contre les virus et microbes hivernaux: maux de gorge, toux, nez qui coule…

Elle possède des propriétés :

  • anti bactérienne +++
  • anti fongique +++
  • anti virale ++
  • anti parasitaire ++
  • anti inflammatoire +++

Tu peux l’utiliser en diluant quelques gouttes dans  une base végétale et appliquer sur la zone à traiter ou appliquer 1 ou 2 gouttes de l’huile essentielle directement sur l’aphte ou le bouton à traiter.Elle peut être utilisée par voie interne, cutanée, en inhalation et en diffusion. 

Attention : A ne pas utiliser chez la femme enceinte.   

Menthe poivrée : la meilleure amie des migraineuses

La deuxième huile essentielle que j’ai constamment en réserve dans ma boîte à huiles, c’est l’huile essentielle de Menthe Poivrée. Connue pour aider à lutter contre les nausées, le mal des transports et les maux de tête, je l’utilise principalement lors de mes épisodes migraineux. Elle est réfrigérante et très puissante. Elle est à appliquer sur les tempes à raison d’une goutte de chaque côté. Attention à ne pas mettre trop près des yeux car elle brûle très fort.

Elle possède les propriétés suivantes : 

– Anti nauséeuse +++

– Antalgique +++

– Anesthésiante locale +++

– Décongestionnant nasal, libère la sphère respiratoire ++

Elle peut également être utilisée dans le cas de démangeaisons localisées graphe à son fort pouvoir anesthésiant. 

Attention : A ne pas utiliser chez la femme enceinte. 

Basilic d’Inde : pour une bonne digestion

Pour terminer sur ma 3ème favorite, j’ai opté pour l’huile essentielle de Basilic d’Inde. C’est en effet une huile que l’on utilise assez souvent chez nous. Calmante puissante, elle possède les propriétés suivantes :

– Anti spasmodique puissant +++

– Tonique digestif +++

– Antalgique et anti inflammatoire ++

– Anti virale et anti bactérienne ++

Elle est essentiellement utilisée lors de problèmes digestifs, brûlures d’estomac, douleurs spasmodiques, crampes intestinales, surcharge digestive etc. Pour ma part, j’en passe 1 à 2 gouttes  mélangées à une huile végétale, sur mon ventre après des repas bien chargés, pour faciliter la digestion. Elle est extrêmement efficace.

Attention à ne pas l’utiliser pure: la diluer dans une base végétale et l’appliquer en massage sur la zone du plexus solaire ou du ventre selon la partie concernée.

Elle peut également être utilisée dans le cas de douleurs menstruelles, en application sur le bas ventre. 

Elle est également connue pour ses propriétés calmantes sur le système nerveux (décontractante et anti stress) et tonique mentale.

Attention : A ne pas utiliser chez la femme enceinte. 

Conclusion

Pour ce premier article sur les huiles essentielles, voici donc la liste des 3 huiles que j’utilise le plus souvent. J’en détaillerai d’autres dans les articles à venir. Essayons de nous soigner le plus naturellement possible et essayons de comprendre, avant toute chose, ce que le corps tente de dire lorsqu’une maladie survient. Nous savons que la maladie n’est qu’un Mal – a – dit, une méthode que notre corps adopte pour nous transmettre un message. La prochaine fois que tu tombes malade, pose toi quelques minutes et analyse si quelque chose (une situation, une réaction, des émotions) peuvent être à l’origine du déclenchement de la maladie. Dans la majorité des cas, lorsque la source est identifiée, la guérison est bien plus rapide. 

Soyons à l’écoute de notre corps, écoutons ce qu’il a à nous dire. Si un message nous est transmis, apprenons à l’accueillir. A en comprendre le sens. Soignons nous le plus naturellement possible. La Nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour vivre et prospérer. Soyons en conscients. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s